coeur alsace

Springerlé bois - rouleaux à patisserie pour marquer la pâte

Les springerlés font partie des premiers petits gâteaux alsacien. Confectionné depuis le XVI e siècle dans la région, l'anis leur donne leur goût typique. Traditionnellement, ils sont réalisés pendant la période de l'avent et peuvent décorer les sapins de Noël.

Springerlé ou "petit sauteur" est le nom de ces petits gâteau blanc, mais aussi de leurs moules, qui ont la particularité d'être sculptés et ainsi de donner aux gâteaux un relief typique.

Ces moules, réalisés en bois de poirier entre les XVIe et XXe siècle, servaient à imprimer avant la cuisson la pâte de petits gâteaux de Noël.

Les thèmes de décoration évoquent le cœur et l'amour, les métiers, des animaux réalistes ou mythiques, des scènes de la bible, des tenues élégantes ou des uniformes, et d'autres sujets. Ces centaines d'images creusées dans le bois par une main d'artistes ou au contraire par un sculpteur naïf représentent tous les aspects de la vie quotidienne de l'époque.  Des pièces de mobilier, des outils, et objets utiles d'époque contribuent à l'évocation d'un passé pas si lointain.

Les motifs sont religieux ou profanes.  Ils peuvent représenter des évènements historiques, rendre hommage à certains métiers, ou prendre la forme de symboles pour les mariages, les naissances, etc... Certains springerlés, symbolisant la fertilité étaient offerts aux jeunes couples. Iles représentaient deux cœurs et deux grenades entrouvertes faisant voir la multiplicité des grains ou un bouquet de trois fleurs : la tulipe, le dahlia, et le tournesol.

D'autres, ornés de lettres de l'alphabet entraient dans le quotidien, et traditionnellement, l'enfant n'avait le droit de manger son gâteau que lorsqu'il connaissait son alphabet

Page 1

Page 1

Plaisirs d’Alsace, 13 rue des Dentelles, 67000 Strasbourg. Tél.: 03 88 21 07 93. contact@plaisirs-alsace.fr